symétries

Publié le par jö

Un petit texte qui traîne dans mes archives et que je trouve très poétique:

"
Les feuilles de trèfles possèdent un axe principal d'ordre 3, plus rarement d'ordre 4, ce qui fait qu'il faut être chanceux pour trouver un trèfle à quatre feuilles ! Les étoiles de mer, les oursins (échinodermes), certaines fleurs (géranium, lis, etc...), la section médiane d'une pomme (répartition des pépins) laissent apparaître une symétrie d'ordre 5. Les hydres, les méduses, les coraux (coelentrées) ont un axe d'ordre 6 ou 8. Certaines algues unicellulaires ou tubulaires (diatomées) sont invariantes dans une rotation d'ordre 7, et le plancton animal des mers a un axe d'ordre 8. Il faut chercher un peu plus pour rencontrer des rotations d'ordre 9 ; on en trouve cependant dans le nez de certaines espèces de rhinocéros, chez les bactéries unicellulaires des eaux douces stagnantes (paramécies) dont les cils natatoires ont cette symétrie axiale, ou encore au coeur des cellules vivantes, dans la partie appelée "centrosome" où s'amorce le processus de division cellulaire à nombre de chromosomes constant.
"

Publié dans mathblog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article